.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 L'absent Ϟ Pv. Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SORCIERS
« Sorcière »

• SORCIERS« Sorcière »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Vava : castamere rains
featuring : K. Knightley ♥

♣ date d'arrivée : 26/08/2012
♣ messages : 59
♣ pièces d'or : 69
♣ citation : ~

♣ âge : 24 ans
♣ race : Innée



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Toujours 83 (En fait non, mais là jsuis open \o/)
♣ Don magique: Potions et remèdes
♣ État de santé: Ma foi, plutôt pas mal

MessageSujet: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Mar 28 Aoû - 12:03


❝L'ABSENT.❞ ARTHUR & HELOÏSE
I don't always go to Camelot, but when I do, I meet the future king ••


Le ciel n'était qu'un patchwork de différents gris et blancs. Héloïse se réveilla difficilement. Se lever aux aurores ne faisait pas partie de ses habitudes. A en voir l'allure sombre de la forêt, le soleil était à peine levé. Elle commença à pester contre ce qui l'avait réveillé et... mais tiens au fait, qu'est-ce qui avait bien pu la tirer du sommeil ? Elle se laissa le temps de reprendre ses esprits puis se leva enfin. Autour d'elle elle ne voyait que les quatre murs de sa petite maison. S'il y avait quelque chose, elle ne pouvait pas le manquer. Ce n'était qu'une petite cabane. Il n'y avait qu'un lit, une étagère pour ses vêtements et une table pour préparer ses repas. De toutes manières, Héloïse n'avait pas besoin de plus. Elle passait le plus clair de son temps dans la forêt. Et elle n'avait pas l'intention de laisser entrer qui que ce soit. Donc, au diable la déco et les bonnes manières, ici elle était chez elle et elle y faisait ce qu'elle désirait.
Soudain, le cours de ses pensées fut interrompue par un bruit étrange. Comme si quelqu'un avait frappé à la porte. Elle se souvenait maintenant avoir entendu ce même son dans son rêve ! Elle enfila ses bottes de cuir et sortit prudemment. La porte grinça quand elle ouvrit – elle faisait toujours ça, il ne faut pas se leurrer cette porte tombera un jour – mais personne ne se trouvait derrière. Elle se dit que, décidément, elle n'avait pas le temps de jouer avec les enfants du voisinage, et s'apprêtait à refermer la porte d'un coup sec quand elle entendit à nouveau ce même bruit. Elle tourna la tête et vit, sur le mur de sa maison, un jeune pivert en train de picorer son mur. Elle resta interloquée quelques instants, puis prit le pivert dans sa main :
Je ne crois pas que ce soit utile de taper ma maison ainsi, dit-elle, amusée.

Elle retourna à l'intérieur et posa l'oiseau sur sa table en émiettant un petit bout de pain pour lui. Elle en profita pour enfiler sa veste et attrapa son arc ainsi que son carquois. Elle n'allait pas à la chasse aujourd'hui, mais elle préférait être prudente. Enfin, elle prit son petit sac de toile et une serpe avant de se mettre en route. La pluie tombait doucement désormais. On entendait le bruit étouffé des gouttes contre les feuilles et l'air était empli de cette odeur de terre humide qui plaisait tant à Héloïse. Elle se déplaçait ainsi entre les arbres, le dos légèrement courbé pour scruter le sol. Elle avait décidé de rendre visite à son vieil ami Gaius. Elle avait l'impression de le connaître depuis toujours, et c'était l'une des rares personnes qui connaissaient son don. De ce fait, elle voulait lui faire plaisir en lui apportant quelques herbes médicinales.

Elle marcha un peu avant de trouver enfin son bonheur. Délicatement, elle coupa les herbes au pied avec sa serpe et les glissa dans son sac de toile. Elle se releva, plutôt contente d'elle, et se dirigea vers Camelot. Elle traversait les rues du village avec une petite gêne, cependant. Elle n'avait pas l'habitude de voir autant de monde, autant d'activité. Elle venait régulièrement voir Gaius, pourtant cette sensation persistait. Elle préférait de loin de retrouver avec une ou deux personnes maximum, et au milieu de tous les petits bruits et fourmillements de la forêt. Une fois arrivée au château, elle affirma rendre visite au médecin de la cour. Les gardes la laissèrent passer et elle grimpa les escaliers menant au laboratoire du vieil homme. Elle frappa, mais personne ne répondit. Elle ouvrit la porte doucement – tiens, celle-ci tenait déjà mieux que la sienne. La pièce était vide. Elle appela Gaius, mais personne ne répondit. Tant pis. Elle n'allait pas l'attendre, qui sait peut-être était-il parti pour une certaine durée. Elle posa les herbes bien en évidence sur la table, puis trouva un bout de papier pour griffonner son prénom afin qu'il sache qu'elle était passée.

Elle était sur le point de partir quand un jeune homme entra en trombe dans le labo. Ce devait être un serviteur. Pourtant, sa tête était étrangement familière à Héloïse. Puis elle se dit qu'il serait sans doute en colère de voir qu'elle était entrée sans permission.
Je... J'étais venue voir Gaius, bredouilla-t-elle pour s'expliquer. Mais il n'a pas l'air d'être là.

_________________

a little touch of heavenly light.
« I was looking for a breath of life. To get a dream of life again, a little vision of the start at the end, but all the choirs in my head sang no no oh. But I needed one more touch, another taste of heavenly rush. I believe, I believe it. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Mar 28 Aoû - 15:58

Damn it ! Who are you ? Where is Merlin ?




    Rolala, qu’est qu’est-ce-qu’on est bien dans son lit : Tranquillement et confortablement installé sur son duvet de plumes ! Le ciel pourrait nous tomber sur la tête, qu’on ne le remarquerait même pas !
    En effet, la douce sensation d’invincibilité que procuraient de simples draps était incroyablement réconfortante. De surcroit, lorsque nous rêvons, nous entrons dans un monde qui n’appartient qu’à nous ; Nous sommes les seuls gardiens de notre sommeil, et ce fait valait tout l’or du monde aux yeux d’Arthur Pendragon.
    Car oui, le prince héritier de Camelot avait la fâcheuse réputation d’être un excellent dormeur ! D’ailleurs, si le fils Pendragon n’avait pas son quota de sommeil, son moral en emphatisait immédiatement, le rendant méprisable toute la journée –oui, pire qu’à son habitude-.
    Bref, aujourd’hui n’était visiblement pas le cas puisqu’Arthur était encore profondément endormi, les poids fermés et la bouche entrouverte.
    Quoi ?! Encore endormi à cette heure là ?! En effet, les appartements du prince baignaient dans une agréable clarté produite par les rayons du soleil. Cela faisait d’ailleurs prêt de deux heures que l’astre lumineux s’était levé sur Camelot, et pourtant, Arthur était encore dans le monde des rêves…Etrange me direz-vous, non ? C’est tout à fait exact ! Normalement, le prince aurait du être réveillé depuis l’aube…Alors pourquoi dormait-il encore comme un bébé ? La cause de cette anomalie ? Merlin. Et oui, encore lui ! Le valet du prince semblait avoir totalement oublié sa tache quotidienne consistant à réveiller Arthur…Un oubli qui, croyez-moi, n’allait pas plaire au jeune Pendragon.

    Le visage chatouillé par les rayons du soleil, Arthur finit par ouvrir brusquement ses yeux. Aveuglé par le flux de lumière inhabituellement présent dans ses appartements, le prince ne tarda pas à comprendre qu’il avait beaucoup trop tardé au lit. Se redressant précipitamment, il jeta un coup d’œil à sa fenêtre pour découvrir le soleil déjà haut dans le ciel ; Sa crainte fut alors confirmée : Merlin avait oublié de le réveiller !
    Rassemblant ses esprits, Arthur ouvrit de grands yeux paniqués en se souvenant qu’il devait assister à une réunion organisée par son père et ses chevaliers. S’il y avait bien une chose à ne pas faire, c’était arriver en retard ! Or, le mal semblait déjà être fait. Maudissant Merlin à voie haute de tous les noms possibles et imaginables, il se jura de lui faire payer son oubli tôt ou tard.
    Sautant hors de son lit à une vitesse impressionnante, il ne manqua pas de s’étaler à terre en glissant sa chemise datant de la veille, que Merlin n’avait bien entendu pas prit le soin de ramasser ! Rouge de colère, Arthur ramassa le vêtement et l’enfila en toute hâte, il attrapa également un vieux pantalon qu’il boutonna maladroitement. Vêtu tel un serviteur mal-réveillé, Arthur sortit en trombe de ses appartements et se dirigea au pas de course dans la salle du trône.


    Arthur…Nous commencions à nous impatienter ! Où diable étais-tu passé ?

    Tels fut les mots remplis de surprise et d’agacement, prononcés par Uther, quant il vit arriver son fils essoufflé et à moitié vêtu.

    « Veuillez m’excuser père. Je… Je ne me suis pas réveillé ».

    Arthur implora du regard son père, le suppliant ainsi de ne pas s’étaler sur le sujet. Fort heureusement, ce dernier ne sembla pas lui en vouloir à outre mesure ; Toutefois, Arthur n’eu aucun mal à déceler quelques rires de moquerie venant de la part des chevaliers. Honteux, Arthur venait de perdre sa fierté en l’espace de quelques minutes.
    L’incident rapidement clos, la réunion pu finalement débuter avec plus de deux heures de retard.

    Une fois cette fameuse réunion terminée, Arthur ne s’attarda pas à papoter sur tel ou tel sujet volage, souvent réservé à la fin des réunions officielles. Non, le prince avait bien mieux à faire : botter le c*l de ce satané Merlin. C’est donc d’un pas enjoué et déterminé qu’Arthur quitta la salle du trône et se dirigea vers les appartements des serviteurs du château, et plus particulièrement celui de Gaius, lieu où résidait Merlin.
    Arrivant dans le couloir menant à la porte d’entrée de la demeure du médecin de la Cour, Arthur répliqua les mots suivants, tout en poursuivant son chemin :


    « Merlin, espèce d’idiot ! J’espère pour toi que tu as de bonnes jambes car… »

    Toutefois, le prince n’eut guère le plaisir de terminer sa phrase. En outre, la porte déjà grande ouverte, une jeune femme trônait seule au milieu de la pièce. La réaction d’Arthur ne se fit pas attendre :

    « Je…que…qui es-tu ? Que fais-tu là, seule, dans les appartements de Gaius ?! »

    N’écoutant que d’une oreille les paroles de la demoiselle, il s’approcha nonchalamment vers elle et la sonda du regard. Il en déduisit simplement qu’elle devait être une nouvelle servante, rien de plus. Cependant, il ignorait totalement que cette dernière ne connaissait pas son identité, il ne fit d’ailleurs même pas cas à l’absence de courbette normalement effectuée à son égard.
    Toujours profondément vexé par les évènements passés, le prince n’avait de souhait que de punir Merlin au plus vite ! Commençant à tourner en rond tel un vautour autour de sa proie, Arthur demanda d’un ton brusque :


    « D’ailleurs, ou est-il celui-là ? Ou est Merlin ?! »

_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SORCIERS
« Sorcière »

• SORCIERS« Sorcière »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Vava : castamere rains
featuring : K. Knightley ♥

♣ date d'arrivée : 26/08/2012
♣ messages : 59
♣ pièces d'or : 69
♣ citation : ~

♣ âge : 24 ans
♣ race : Innée



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Toujours 83 (En fait non, mais là jsuis open \o/)
♣ Don magique: Potions et remèdes
♣ État de santé: Ma foi, plutôt pas mal

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Mar 28 Aoû - 18:52


❝L'ABSENT.❞ ARTHUR & HELOÏSE
I don't always go to Camelot, but when I do, I meet the future king ••


Héloïse resta interloquée devant l'entrée fracassante du blond. Il ne se gênait pas. Peut-être vivait-il ici, comme Merlin. C'était étrange, car la dernière fois qu'elle était venue, Gaius ne lui avait pas parlé d'un nouvel apprenti. En plus, elle voyait mal le médecin prendre quelqu'un à charge une fois de plus. Il se plaignait déjà assez de Merlin quand il ne nettoyait pas son bocal à sangsues. Même si, il fallait l'admettre, ces deux-là s'adoraient. Ils faisaient plaisir à voir, quand ils étaient tous les deux.
En revanche, ce qui faisait moins plaisir, c'était de voir le jeune homme en face d'elle s'énerver contre Merlin. Elle ne savait pas ce que diable il pouvait avoir fait, mais il passerait un mauvais quart d'heure.

« Je…que…qui es-tu ? Que fais-tu là, seule, dans les appartements de Gaius ?! »

Quand elle tenta de lui expliquer, c'est à peine s'il l'écouta. Il en avait du culot, celui-là ! Elle garda cependant son calme. Il devait avoir ses raisons, après tout. Elle le regardait s'exciter dans la pièce, apparemment au bord de la crise. Voire carrément en pleine crise, tout dépend du point de vue. Décidément, il lui rappelait vraiment quelqu'un. Sans doute le vieux Dodge. C'était un ancien du village. Lui aussi, il criait tout le temps et avait l'air constamment excédé. Non, ce n'était pas ça. Le vieux Dodge, lui, il était tout rabougri, courbé en deux, et avait le teint très pâle. Il aurait pu mourir sur sa canne qu'on s'en serait même pas aperçu. Non, ce jeune homme là lui rappelait quelqu'un physiquement. Mais qui ?

Elle classa mentalement les villageois et les quelques serviteurs du château qu'elle connaissait. Aucune ressemblance avec la boule de nerfs en face d'elle. Mais il fallait avouer qu'elle n'était pas la plus populaire et ne connaissait pas grand-monde. Sa vie dans la forêt ne facilitait pas les rencontres, pour sûr. On peut même dire qu'elle alimentait les ragots. Héloïse était sûre qu'on la traitait de sauvage dans son dos. Et à tous ces médisants, elle voudrait lancer d'un air théâtral « je vis peut-être dans les bois, mais au moins j'ai plus d'hygiène que vous, bande de babouins ! »
Mais après tout, elle n'avait jamais entendu personne dire ça d'elle et, de toutes manières, elle n'arriverait jamais à tous les rassembler pour leur dire ça. Elle ne savait même pas parler d'un air théâtral en plus. C'était peut-être une vraie sauvage, finalement.

Bref, la question n'est pas là. Son interlocuteur la fixait d'un air dédaigneux. Elle préférait quand il tournait en rond dans la pièce. Elle n'en revint pas ses oreilles quand il lui aboya :

« D’ailleurs, ou est-il celui-là ? Ou est Merlin ?! »

Oui, elle allait bien. Non, elle n'avait pas besoin d'aide. Tiens, c'était gentil de prendre de ses nouvelles, pauvre petite chose perdue dans un si grand château. Elle rêvait complètement ! Et les bonnes manières, alors ? Pour qui se prenait-il ? Certes elle n'était pas noble, ni même habitante à part entière, mais elle méritait le respect. Piquée à vif, elle ne put s'empêcher de répliquer :

Dis, si ma tête te revient pas, tu peux toujours aller voir dans le couloir si j'y suis.

Puis elle réalisa ce qu'elle venait de dire. Elle n'aurait peut-être pas du. Ce n'était pas dans son tempérament, après tout. Elle prit une grande inspiration. Allez, on s'excuse.

Pardon, dit-elle. Je suis pas comme ça d'habitude. C'est juste que... je ne m'attendais pas à ça. Et je ne sais pas où sont Merlin et Gaius.

Après tout. Elle n'avait pas complètement tort. Mais elle fit un effort de compréhension et songea qu'après tout, elle-même étant parfois impulsive, elle pouvait comprendre l'état du jeune homme. Mais la colère lui donnait quand même un air de famille avec le vieux Dodge.

_________________

a little touch of heavenly light.
« I was looking for a breath of life. To get a dream of life again, a little vision of the start at the end, but all the choirs in my head sang no no oh. But I needed one more touch, another taste of heavenly rush. I believe, I believe it. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Mer 29 Aoû - 9:20

Damn it ! Who are you ? Where is Merlin ?



    Pour sur qu’il allait passer un mauvais quart d’heure ce Merlin ! Très imbu de sa personne, le prince n’était pas prêt d’oublier l’affront que lui avait fait le jeune apprenti de Gaius.
    Très énervé, la colère d’Arthur semblait s’amplifier de minute en minute : S’il ne trouvait pas Merlin sous peu, le verre déjà trop plein allait finir par déborder !
    La situation aurait pu être comique si la scène se déroulant actuellement, avait été observée par une tierce personne. En effet, Arthur était loin de s’apparenter à son statut de prince ! En outre, ses habits –ainsi que son odeur- le dévalorisaient terriblement, puisque les vêtements tachés qu’il portait sentaient désagréablement l’odeur de transpiration de la veille. Bien sur inutile de s’attarder sur ses cheveux ébouriffés, son teint rougit par la colère, ses yeux sortant de leurs orbites, et ses vêtements à moitié boutonnés … Bref, peu glamour tout ça !
    Quoi qu’il en soit, aucun hôte temporaire visitant Camelot, n’aurait pu reconnaitre le prince dans un tel état.


    Dis, si ma tête te revient pas, tu peux toujours aller voir dans le couloir si j'y suis.

    Surprit d’entendre la voie de la demoiselle qu’il venait totalement d’oublier, Arthur cru avaler sa langue lorsque les mots fracassants de cette dernière, parvinrent à ses oreilles.
    La bouche entrouverte, Arthur aurait aisément pu être comparé à un benêt écervelé, tant l’expression de surprise sur son visage était grande. Secouant vigoureusement sa tête afin de rassembler au mieux ses esprits, le prince leva les mains au ciel tout en répliquant :

    « Non mais pincez-moi, je rêve ! »

    Il ne fit pas vraiment attention aux petites excuses marmonnées aussitôt par la jeune femme, il était bien trop choqué pour cela ! Les yeux grands ouverts, Arthur s’approcha davantage de la demoiselle tout en la fusillant du regard. Il la regarde de haut en bas d’un air toujours aussi dédaigneux, puis il finit par reculer de quelques pas, reprenant aussitôt sa marche circulaire. Tout en tournant inlassablement en rond, Arthur murmura d’une voie remplie de lassitude, teintée d’énervement :

    « Qu’est-ce-qui ne tourne pas rond chez vous tous aujourd’hui ? D’abord Merlin qui oublie de me réveiller ; Ensuite ma ridiculisation devant les chevaliers ; Et enfin les paroles audacieuses et guères polies d’une nouvelle servante ?! »

    Il stoppa soudainement sa marche et reporta toute son attention sur la demoiselle restée immobile. Jamais personne ne lui avait encore adressé la parole ainsi ! Si son père avait été à sa place, Arthur était certain que ce dernier l’aurait fait immédiatement jeter au cachot.
    Cependant, cette dernière ne semblait pas si méchante, -et était qui-plus-est, plutôt jolie à regarder - ; Pourtant, Arthur ne comptait pas la laissée s’en sortir ainsi.
    Laissant Merlin de côté l’espace d’un instant, le jeune prince sembla se calmer quelque peu. Comparant toujours la demoiselle à une nouvelle servante du château, il se rapprocha encore un peu d’elle, ne laissant presque aucun espace entre eux. Puis, légèrement amusé par la situation, Arthur reprit la parole tout en la regardant de haut :


    « Sais-tu au moins à qui tu t’adresses ? »


_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SORCIERS
« Sorcière »

• SORCIERS« Sorcière »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Vava : castamere rains
featuring : K. Knightley ♥

♣ date d'arrivée : 26/08/2012
♣ messages : 59
♣ pièces d'or : 69
♣ citation : ~

♣ âge : 24 ans
♣ race : Innée



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Toujours 83 (En fait non, mais là jsuis open \o/)
♣ Don magique: Potions et remèdes
♣ État de santé: Ma foi, plutôt pas mal

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Jeu 30 Aoû - 13:04


❝L'ABSENT.❞ ARTHUR & HELOÏSE
I don't always go to Camelot, but when I do, I meet the future king ••


De toutes les fois où Héloïse était venue rendre visite à Camelot – et elle passait souvent – il ne lui était jamais rien arrivé de tel. Il fallait dire que le médecin, lui, n'aurait jamais réagi de la sorte. Il était posé, réfléchi, sage. La jeune fille le connaissait depuis sa naissance, et pourtant elle ne l'avait jamais vu se mettre en colère. C'était bien aussi la première fois qu'elle rencontrait quelqu'un d'autre en dehors de Gaius lorsqu'elle venait le voir. Elle croisait quelques fois Merlin, mais il était toujours très occupé, ou un serviteur qui venait délivrer un message avant de filer. Oui tiens, d'habitude les serviteurs étaient toujours un peu prostrés et ne s'attardaient jamais bien longtemps. Tout le contraire de celui qui venait d'entrer. Il semblait même autoritaire et n'avait pas l'air d'aimer quand les choses n'étaient pas à sa convenance. C'était peut-être une sorte de « super serviteur ». Un intendant, chargé de surveiller le travail des autres, quelque chose comme ça. Même parmi les serviteurs, il y a une hiérarchie. ...Non ?

Héloïse n'y réfléchit pas plus longtemps. Elle ne connaissait rien à la société moderne et se ridiculisait plus qu'autre chose. Elle se concentra sur son interlocuteur, qui s'éloignait et se rapprochait sans cesse, avant de recommencer sa petite ronde. Elle ne bougea pas, partagée entre l'indignation et l'incompréhension, et surtout parce qu'elle ne savait pas trop comment réagir. Les relations sociales n'avaient jamais été son fort. De toutes manières, elle habitait dans la forêt, donc on ne pouvait pas s'attendre à tellement mieux de sa part. Elle préférait la solitude et le calme de sa petite maison entre les deux grands chênes. Les seuls voisins qui venaient la voir étaient quelques animaux, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Nous ne mentionnerons pas les ours – parce qu'il y en a – car ils sont en pleine hibernation. Oui oui, les ours hibernent en été. C'est tout du moins ce que Héloïse préfère se dire, car franchement elle n'aime pas les ours. Ils viennent farfouiller prêt de chez elle parfois pour chercher à manger. Un ours, ça fait peur.

Pour en revenir au jeune homme en face d'elle, il n'en revenait pas qu'elle lui ait dit d'aller faire un tour dans le couloir. Il ne remettait même pas en question ce que lui avait pu lui dire. Passé le stade du choc et de la colère, la jeune femme croisa simplement les bras sur sa poitrine et s'appuya contre la table, attendant patiemment que passe le coup de sang du serviteur. Elle essaya de lui rendre son regard empli de dédain, mais il fallait avouer qu'il le faisait très bien. Il devait avoir l'habitude.

« Qu’est-ce-qui ne tourne pas rond chez vous tous aujourd’hui ? D’abord Merlin qui oublie de me réveiller ; Ensuite ma ridiculisation devant les chevaliers ; Et enfin les paroles audacieuses et guères polies d’une nouvelle servante ?! »

Héloïse eut du mal à ne pas s'étouffer. Une nouvelle servante ? Ah non, il y avait erreur. Elle regarda discrètement ses vêtements – certes, elle n'était pas à la pointe de la mode. On pouvait même carrément dire qu'elle avait atteint le fond. Délaissant les couleurs affriolantes, elle portait toujours des vestes larges aux couleurs passe-partout. C'était principalement pour pouvoir chasser, et aussi pour pouvoir se fondre dans la masse quand elle se rendait au village. Il avait peut-être raison, finalement. Elle n'était pas mieux qu'une servante. Néanmoins elle souhaita rectifier l'erreur. Sait-on jamais, il allait sans doute se mettre à lui donner des ordres d'une seconde à l'autre ! Mais au lieu de ça, il se rapprocha jusqu'à gêner la jeune femme – décidément, il était très fort pour les regards dédaigneux – et lança :

« Sais-tu au moins à qui tu t’adresses ? »

Bon. Soit il se prenait vraiment pour quelqu'un, soit elle aussi se trompait sur son identité. Elle pria pour que ce soit la première option, car sinon elle aurait vraiment l'air d'une idiote.

Et toi, le sais-tu ? Certes, j'avoue ne pas te connaître mais tu ne me connais pas non plus. Sache que je ne suis pas nouvelle, et que je suis encore moins servante.

_________________

a little touch of heavenly light.
« I was looking for a breath of life. To get a dream of life again, a little vision of the start at the end, but all the choirs in my head sang no no oh. But I needed one more touch, another taste of heavenly rush. I believe, I believe it. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Jeu 30 Aoû - 14:38

Well...I am Arthur. Arthur Pendragon !



    Bien qu’Arthur paraisse un peu plus calme, sa patience sembla dépasser ses limites lorsqu’il entendit les paroles de la demoiselle :

    Et toi, le sais-tu ? Certes, j'avoue ne pas te connaître mais tu ne me connais pas non plus. Sache que je ne suis pas nouvelle, et que je suis encore moins servante.

    Le tutoiement de la jeune femme envers Arthur sonnait difficilement aux oreilles de ce dernier. En effet, le prince n’avait guère l’habitude qu’on le tutoie tel un simple servant ou tel un ami de longue date. Ils n’avaient pas élevé les cochons ensemble après tout !?
    De surcroit, la posture peu conforme de la blondinette commençait à agacer sérieusement le prince. En outre, la voire s’appuyer ainsi contre la table de Gaius, les bras croisés et le regard défiant, mettait intérieurement en rogne le jeune Pendragon.
    Ce dernier leva alors une énième fois les bras au ciel, tout en reprenant sa marche circulaire. Non, ne croyez pas qu’Arthur avait un tic de tourner ainsi, tel un prédateur autour de sa proie ; Si le prince réagissait de la sorte, c’était uniquement pour canaliser sa colère et son agacement.
    Plaçant ses mains derrière son dos, il posa son regard au sol et continua inlassablement de créer des cercles sur le planché ciré de Gaius. Profitant du silence, Arthur réfléchissait intensément à la situation qu’il était en train de vivre ; Il sembla alors faire un point récapitulatif à voie haute :


    « Finalement, peu m’importe que tu sois ou non une servante. Tu me dis que tu n’es pas nouvelle au château ; Or de toute évidence, tu ignores qui je suis ! Là est le problème… »

    A ses derniers mots, Arthur tourna brusquement son visage en direction de la demoiselle, car oui, il s’adressait à elle ! Arrêtant finalement de tourner en rond, il se rapprocha de la jeune femme et la dévisagea de bas en haut. Cette dernière était vêtue d’une extrême simplicité, pourtant quelque chose en elle la rendait désirable et agréable. Ignorant ses pensées, Arthur lui jeta un regard méfiant. Puis, se postant devant elle, telle au bourreau aurait pu le faire avec sa victime, il répliqua d’une voie forte, solennelle et sure :

    « Ton ignorance et ton comportement sont relativement insultants ! »

    Dans une situation aussi délicate, le prince songea immédiatement à son père. Comment Uther aurait-il réagit devant un tel affront ? Les solutions ne semblaient pas infinies ; Ainsi, Arthur déduisit rapidement qu’Uther n’aurait eu aucun scrupule de la faire arrêter par des gardes, voire même la conduire au buché pour son insolence ! Mais voilà, Arthur n’était pas Uther, et le prince héritier ne voulait surtout pas faire les mêmes erreurs que lui…
    De surcroit, Arthur décida de prendre cette situation particulière avec autant de sérénité possible. Après tout, elle n’avait rien fait de mal en soit ? Elle n’avait mis la vie de personne en périple ? Seule son ignorance était à blâmer ! Le jeune Pendragon décida alors de lui dévoiler le plus calmement possible, son identité. Il commença donc par répliquer :


    « Vois-tu, bien que cela puisse paraitre étonnant… étant donné ma tenue peu élogieuse, je le conçois… »

    On pouvait sentir que le prince commençait sérieusement à se rendre compte de l’absurdité de cette rencontre. Se regardant lui-même avec ironie, il jeta un coup d’œil désolé à la demoiselle. Oui, il n’était guère présentable ; Et la faute à qui me direz-vous ? MERLIN, bien entendu ! D’ailleurs, ce dernier revint au galop dans l’esprit du jeune Pendragon qui se promit intérieurement de lui faire payer son oubli !
    Bref, quoi qu’il en soit, Arthur se redressa finalement de toute sa hauteur, fixa la demoiselle visiblement interloquée, et avoua sereinement mais fièrement :


    « Je me nomme Arthur. Arthur Pendragon. Fils légitime et unique d’Uther Pendragon, roi de Camelot »

_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SORCIERS
« Sorcière »

• SORCIERS« Sorcière »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Vava : castamere rains
featuring : K. Knightley ♥

♣ date d'arrivée : 26/08/2012
♣ messages : 59
♣ pièces d'or : 69
♣ citation : ~

♣ âge : 24 ans
♣ race : Innée



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Toujours 83 (En fait non, mais là jsuis open \o/)
♣ Don magique: Potions et remèdes
♣ État de santé: Ma foi, plutôt pas mal

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Jeu 30 Aoû - 19:33


❝L'ABSENT.❞ ARTHUR & HELOÏSE
I don't always go to Camelot, but when I do, I meet the future king ••


La discussion prenait décidément une tournure très étrange. Héloïse commençait à regretter d'être venue. Sa dignité allait en prendre un coup. Mais bon, pour quelqu'un qui se terre dans une cahute en priant pour que les ours soient en hibernation, il n'y avait plus beaucoup à espérer niveau dignité. En tout cas, elle avait hâte de se sortir de cette situation. Elle n'était déjà pas très à l'aise dans une conversation normale, mais alors là, c'était pire que tout. Elle commença à se tortiller, franchement gênée. L'inconnu – qui, entre parenthèses, aimait vraiment bien tourner en rond – n'avait même pas l'air d'être dérangé. Juste agacé. Cette situation qui aurait pu pousser Héloïse à se cacher sous la table, ce qu'elle hésitait à faire d'ailleurs, était pour lui juste source de conflit.

« Finalement, peu m’importe que tu sois ou non une servante. Tu me dis que tu n’es pas nouvelle au château ; Or de toute évidence, tu ignores qui je suis ! Là est le problème… »

Oups, ça l'avait vraiment vexé. Plus il parlait, plus la jeune femme sentait qu'il était important. Ce devait être un ministre, ou quelque chose du genre. Mais elle n'était pas sûre, elle ne connaissait pas plus la hiérarchie du gouvernement que celle du serviteur. Quoi qu'en y repensant, il était bien jeune pour être ministre, et surtout beaucoup trop bien taillé. Un chevalier, peut-être ?

Disons que je passe souvent, mais jamais bien longtemps. Je ne croise quasiment personne...

Parce que oui, il fallait essayer de se rattraper à tout prix maintenant. Mais elle n'en dit pas plus car elle sentait bien que, depuis le début, il n'écoutait que d'une oreille. M'enfin s'il voulait connaître le fin mot de l'histoire, il devrait l'écouter désormais.

« Ton ignorance et ton comportement sont relativement insultants ! »

Le ton et la proximité du jeune homme la firent sursauter à moitié. Elle décolla ses fesses de la table et ses bras se raidirent le long de son corps. Elle aurait voulu dire quelque chose, mais à vrai dire elle n'osait plus trop. Elle se contenta donc de le regarder, en se demandant ce qui allait lui tomber sur le coin de la figure. Mais au lieu de ça, il sembla se calmer. Mauvais, très mauvais ça. Vous connaissez l'expression « le calme avant la tempête » ? Exactement. Nous étions en plein dedans.

« Vois-tu, bien que cela puisse paraitre étonnant… étant donné ma tenue peu élogieuse, je le conçois… Je me nomme Arthur. Arthur Pendragon. Fils légitime et unique d’Uther Pendragon, roi de Camelot »

Vous savez, cette sensation de vertige, quand vous vous rendez compte de quelque chose ? Le frisson qui parcours tout votre dos de la nuque jusqu'aux reins, comme une goutte glacée qui vous ramène subitement à la réalité ? Voilà, on s'entend là-dessus. Eh bien c'était exactement ce que ressentait Héloïse à ce moment-là. Mais en dix fois pire. Arthur... ? Arthur Pendragon... ? Rien que le nom lui donnait envie de défaillir. Bien sûr qu'elle avait une impression de déjà-vu. Ce type-là avait son portrait accroché dans tous les environs ! Passé le moment où elle se retint de balbutier « Eeuuh... vous pouvez répéter la question ? », elle sentit ses joues s'enflammer littéralement. Elle avait vraiment très envie de se cacher sous la table, à présent. Elle hésita à faire une courbette, commença à se pencher, mais se dit que c'était déjà trop tard et se releva maladroitement. Après sa demi-courbette ratée, elle songea que plus rien ne pourrait encore plus la ridiculiser. Une fois retrouvé l'usage de la parole, elle murmura :

Mais... Je... Vous... Oh. Je suis vraiment, profondément désolée ! Je ne savais pas, et je...

Mais elle ne savait pas quoi ajouter, alors elle préféra se taire et baissa la tête.

_________________

a little touch of heavenly light.
« I was looking for a breath of life. To get a dream of life again, a little vision of the start at the end, but all the choirs in my head sang no no oh. But I needed one more touch, another taste of heavenly rush. I believe, I believe it. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   Ven 31 Aoû - 12:28

I’m sure you know where is Merlin !



    Voir le visage de la jeune femme se décomposer fit sourire le prince intérieurement. Son regard rempli de malice la dévisagea cependant sans ciller. Il faillit d’ailleurs éclater de rire en la voyant tenter d’effectuer une révérence maladroite…La situation était vraiment hilarante vue de cet œil là, car Arthur se doutait pertinemment que la jeune femme qui lui faisait face devait être relativement mal à l’aise.
    La voyant plantée comme un vulgaire piquet inanimé, Arthur ne pu s’empêcher de lever les épaules en entendant ses paroles « Mais... Je... Vous... Oh. Je suis vraiment, profondément désolée ! Je ne savais pas, et je... ». Finalement prit de pitié pour elle, le prince finit par se dérider quelque peu. De surcroit, la demoiselle ignorante semblait terrifiée et gardait le regard baissé ; Arthur entreprit donc de rompre le silence pour briser la glace installée entre eux. Le jeune Pendragon lui adressa un petit sourire en coin tout en répliquant d’un air entendu :


    « N’ai crainte, je pardonne ton ignorance car je suis certain que beaucoup aurait fait la même erreur en me voyant ainsi vêtu…Il est vrai que je ne ressemble à rien ! »

    Conclu t-il en se regardant avec ironie. Arthur finit par lever les yeux au ciel dans un long et profond soupire d’exaspération.
    Se doutant que la jeune femme n’allait pas reprendre la parole d’elle-même, Arthur regarda machinalement autour de lui, cherchant ainsi un quelconque sujet de conversation afin de se donner une certaine prestance.
    Son regard fut interpelé par quelque chose. Oui, dans tout se fouillis habituellement présent chez le médecin de la Cour, l’attention d’Arthur se stoppa sur quelques herbes fraiches et odorantes, déposées sur la table sur laquelle était adossée la demoiselle inconnue quelques minutes plus tôt.

    Si Gaius et Merlin étaient actuellement absents, que diable faisaient ces herbes fraichement coupées dans les appartements de ces derniers ? Deux réponses étaient possibles : soit les deux compères se cachaient ici-même ou dans les alentours, soit ces végétaux avaient été apportés par une tierce personne…
    Ne réfléchissant pas midi à quatorze heures, Arthur se dirigea d’un pas certain vers ces herbes. Et là, surprise, il y découvrit un petit bout de papier sur lequel était écrit un prénom : ‘Héloïse’. N’étant pas né de la dernière pluie, le prince déduisit rapidement que ce prénom ne pouvait être que celui de la seule personne présente en ces lieux. S’emparant du bout de papier, il leva les sourcils d’un air surprit, jeta un coup d’œil à la jeune femme, et s’approcha finalement de nouveau vers elle.
    Tout en se dirigeant lentement vers sa ‘proie’, Arthur répliqua d’un ton suspect et taquin :


    « …Toutefois…Héloïse…Je te soupçonne de connaitre l’endroit où se cache actuellement Merlin ! »

    Le prince s’arrêta net devant la jeune femme et lui tendit son bout de papier griffonné. Ne la lâchant pas de son regard azur, il continua :

    « Vois-tu, j’ai quelque chose de très urgent à remettre à ce crétin ; Et je n’aimerai pas perdre trop de temps à le chercher… »

    Il était facile de déceler l’impatience du prince. Car oui, Arthur n’était pas prêt à oublier son serviteur ; Ce dernier lui avait bien top ‘pourri’ la matinée comme cela ! S’il le fallait, le jeune Pendragon était prêt à passer sa journée entière à le retrouver, mais il se faisait la promesse de lui faire payer son oubli matinal ; ça, c’était certain !

_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




• • • • • • • • • • • • • • • • • • •


MessageSujet: Re: L'absent Ϟ Pv. Arthur   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'absent Ϟ Pv. Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation " Roi-Arthur -TC- "
» Dans son regard absent et son iris absinthe...
» Aankomst Arthur Barnaby van den Kasteele
» Ser Arthur, ombre du trône
» Baptème de .arthur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep The Magic Secret :: 
Le Château de Camelot
 :: Appartements des serviteurs :: Appartements de Gaius
-