.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et patatras [PV. Arthur & Merlin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

FAMILLE ROYALE
« Roi de Camelot »

• FAMILLE ROYALE« Roi de Camelot »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Destop™
featuring : Anthony Head

♣ date d'arrivée : 28/07/2012
♣ messages : 632
♣ pièces d'or : 649
♣ citation : Le vrai bonheur coûte peu; s'il est cher, il n'est pas d'une bonne pièce.

♣ âge : 51 ans
♣ race : Humain
♣ métier : Roi de Camelot



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Bien sûr
♣ Don magique: AUCUN
♣ État de santé: Santé de fer

MessageSujet: Et patatras [PV. Arthur & Merlin]   Mar 28 Aoû - 20:31

Et patatras
arthur & merlin


« Mmh ! »

Tout doucement, le roi de Camelot s'étira dans ses draps et un léger grognement sortit de sa bouche à peine ouverte. Ce n'était même pas encore le lever de soleil, mais le roi se devait d'être prêt assez tôt. Uther Pendragon s'assit au bord de son lit, se frotta les yeux puis se leva, et alla derrière son paravent, attendant que son valet lui apporte ses habits. Il avait son valet depuis seulement quatre ans (environ), parce que son ancien valet avait dû prendre sa retraite (il avait servi le père d'Uther avant sa mort). A présent vêtu, Uther enfila ses bottes et ses chaînes qu'il mit autour de son coup, ainsi que ses gants aux mains. Il était très rare de voir le roi sans ses gants, il les portait toujours à ses mains, sauf pour dormir.
Ensuite, comme tous les matins, il prit un bon petit déjeuner (poulet, pain, fruits, jambon, fromage etc). Il avait toujours eu un bon appétit (d'ailleurs ça se voyait à sa ligne). Aujourd'hui, il avait prévu de faire le point avec son conseil sur les différents problèmes de son royaume, surtout sur les taxes et les finances. Uther savait très bien que son peuple n'était pas riche, et il faisait en sorte de les nourrir le mieux qu'il pouvait.
Avec la compagnie de son valet et de quelques gardes, le roi Pendragon se rendit dans la salle de réception et s'assit sur son fauteuil qui se tenait tout au bout de la longue table. Celle-ci était remplie de parchemins, avec toutes les dépenses du royaume du mois. Quelques minutes après, les membres de son conseil arrivèrent, et tous, discutèrent de l'état des finances de Camelot. La réunion dura quand même trois heures, et en conclusion, les finances étaient plutôt bonnes, mais il ne fallait faire aucun excès et rester comme ça pour le mois prochain.
A la fin du conseil, Uther partit s'entraîner dans les jardins, avec son valet et quelques-uns de ses gardes. Il avait beau être roi, Pendragon se devait de rester fort à l'épée, et même si son fils avait plus d'expérience que lui (et surtout la jeunesse n_n), Uther gardait une santé de fer et un bon maniement de l'épée. Il s'entraînait également, pour se dépenser. Lorsque son petit entraînement pris fin, le roi de Camelot parcouru les couloirs en direction de ses appartements, et croisa le jeune valet de son fils, Merlin, en train d'astiquer les armures. C'était une bonne chose, les armures qui étaient dans les couloirs avaient besoin d'être sacrement nettoyé.
Le valet du roi avait préparé un bain, auquel Uther se précipita pour y entrer et pour se laver. Le roi devait se montrer impeccable, et l'hygiène était une chose que Pendragon ne pouvait laisser passer. Lorsqu'il voyait un trou dans une de ses chemises, il les faisait repriser par son nouveau valet. Lorsqu'il eut fini sa toilette, le roi repartit en direction de la salle de réception parce qu'il était l'heure de manger, et de rejoindre sa pupille Morgana et son fils Arthur.
Il passa dans les couloirs, le serviteur d'Arthur était toujours là, en train de nettoyer, lorsque tout à coup, l'épée d'Uther toucha une armure brillante et s'effondra, émettant un écho de fer dans tout le couloir. Apparemment, Merlin avait mal remis cette armure, ce qui mit Uther hors de lui.

« Pauvre idiot » cria-t-il.

Eh bien sûr, tout ce ramdam était proche des appartements d’Arthur…

_________________
« I pride myself as a fair and just King, but for a crime of sorcery ... there is only one sentence : death. When I came to this land the Kingdom was in chaos - but we changed all that. With your help the dragons were defeated and magic driven from the realm. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keepthemagicsecret.forumactif.com

SORCIERS
« Valet du prince »

• SORCIERS« Valet du prince »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Colin Morgan

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 626
♣ pièces d'or : 639
♣ citation : « I am one side of a coin... the brighter side, obviously ! »

♣ âge : 22 ans
♣ race : Sorcier
♣ métier : Valer du Prince Arthur



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Plus pour le moment
♣ Don magique: Plus que vous ne pourrez jamais en avoir NAH
♣ État de santé: Au plus haut de sa forme !

MessageSujet: Re: Et patatras [PV. Arthur & Merlin]   Ven 31 Aoû - 12:30

La nuit de Merlin avait été des plus courtes, voir inexistante puisqu'à peine ses yeux s'étaient-ils fermés la veille que déjà, Arthur lui avait mit le grappin dessus. Pour quelles raisons au juste ? Difficile à déchiffrer la moindre chose cohérente dans les mots baragouinés par Arthur, apparemment lui aussi sur le point de s'endormir. Seulement, quelque chose l'avait extirpé du sommeil telle une illumination divine et il avait accouru auprès de son valet, bien déterminé à l'employer dans les secondes suivantes, qu'importe son état. L'employer à quel fin ? Merlin avait beau essayer de se concentrer sur le Prince, son esprit était encore lové dans les draps et prêt à se reposer. Arthur dû le deviner car soudain, il l'attrapa par la peau du cou, le forçant à se lever et à le suivre dans les escaliers sombres du château. C'est alors que des mots enfin normalement articulés sortirent de la bouche du jeune homme, oscillant entre réception, armure et nettoyage aussi vite qu'une lance aurait traversé un chevalier pendant un tournoi. Merlin, qui suivait péniblement derrière, papillonna des paupières un long moment, ahuri. Réception ? Armure ? Nettoyage ? Les mots s'entrechoquaient dans sa tête et bien vite, réception s'éclipsa pour laisser place aux deux autres, bien plus inquiétant. Armure ? Nettoyage ? Les deux associés formaient un duo terrifiant et inconsciemment, il chercha à se défaire de l'emprise de son maître qui le traîna malgré tout avec aisance sur le reste du chemin.
Ainsi donc, Merlin se retrouva devant la première armoire, la première d'une longue et interminable série. C'est alors que le coup fatal lui fut porté. Il devait bel et bien les nettoyer, toutes, jusqu'à la dernière et ce avant le lever du soleil. Le jeune sorcier eut beau faire remarquer que vu leurs états, elles n'avaient pas été lavés depuis près d'un siècle, cela ne sembla pas le moins du monde affecté le futur Roi qui le l'abandonna à sa détresse. Non sans quelques menaces au préalable au cas où Merlin aurait eu l'idée de s'enfuir sans finir sa besogne.

    - Toute une vie ne suffirait pas pour en venir à bout, vous en êtes conscient ?! s'exclama Merlin, indigné d'avoir été traîné du lit jusqu'à ici pour se retrouver enchaînés à ces armures d'un autre temps.

Exagérait-il quelque peu ? Arthur sembla le penser car il n'essaya même pas de lui répondre, se contentant de lever les yeux au ciel, préférant rejoindre son lit, lui ! Ronchonnant et quelque peu endormi, Merlin se mit donc en quête d'une brosse et d'un sceau remplie d'eau nettoyante. Traînant des pieds, il ramena le tout près des armures et entreprit donc de redonner leur éclat d'antan à ces vieux débris. L'idée de s'aider de la magie lui traversa l'esprit mais il dû se raisonner et se reprendre. Il était bien trop risqué d'user de sorcellerie entre ses murs alors que n'importe qui pouvait surgir d'un bout à l'autre du couloir. Ce qui était fort dommage puisque bien vite, Merlin se mit sincèrement à douter qu'il puisse en venir à bout en une seule nuit, ce qu'il avait parfaitement exprimer devant Arthur sans que ce dernier ne daigne s'en soucier ! Au premier abord, l'on aurait pu croire qu'il n'y avait que de la simple poussière sur ces armures mais en réalité, il y avait bel et bien de la crasse. Et assez pour avoir beau astiquer encore et encore sans l'en défaire intégralement. Cette fois, Merlin décida de s'apporter une petite aide et bien à l’abri des regards récita une formule, la tête penchée au dessus de son sceau. L'eau qu'il contenait fut prit d'agitation avant de redevenir lisse et calme, aussi clair qu'avant en apparence. La suite fut quelque peu moins éreintante même s'il dû tout aussi fermement frotter, gagnant vite des douleurs lancinantes dans les bras. Et dire qu'à cet instant précis, Arthur devait dormir comme un bébé... Merlin maugréa silencieusement une ou deux insultes avant de se remettre au travail. Bientôt, il ne remarqua plus les heures qui passaient, plus que concentré à sa tâche qui lui paraissait pourtant interminable. Il ne remarqua point la première apparition du Roi Uther derrière lui, ni les premières lueurs du jour. Il faut dire que démonter et remonter des armures était plus qu'envahissant, Merlin ayant continuellement une tête ou un bras dans un morceau ou un autre. Difficile dans ces cas-là de garder un œil sur le monde extérieur à travers une telle couche de métal. Toutefois, ce même-monde lui éclata en plein visage quand tout d'un coup, un bruit assourdissant résonna dans le couloir, le faisant sursauter et lâche l'armure qu'il tenait encore entre les bras. Il s'agissait d'Uther, que d'ailleurs la vue surprit au plus haut point Merlin, qui avait semble t-il fait tomber une des statues et bien entendu, sa foudre frappa aussitôt le pauvre jeune sorcier qui aurait préféré disparaître six pieds sous terre à cet instant.

    - Toutes mes excuses, mon seigneur, balbutia t-il en se débattant en vain avec les morceaux d'armures qui l'entouraient. Je ne sais point ce qu'il s'est passé, j'étais pourtant sûr de les avoir toutes remontées convenablement...

_________________
« Magic doesn’t have to be a curse. It can be a gift. Being different is nothing to be scared of. You're not on your own anymore. I'm going to look after you, I promise and I will. No matter what. You really don't realize how special you are, do you ? You can trust me, Morgana. You know you can. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.



Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

MessageSujet: Re: Et patatras [PV. Arthur & Merlin]   Ven 31 Aoû - 14:23

What have you done Merlin?



    Tranquillement endormi dans ses appartements, Arthur ne songea pas une seule fois à la galère que pouvait-être en train de vivre Merlin. Nettoyer, est-ce si fastidieux comme travail ? Loin de s’imaginer la longue corvée nuptiale qu’il lui avait infligé, Arthur avait été heureux de retrouvé sa couche aussi tard que cela puisse être. Le prince avait vécu une journée épuisante la veille et ce dernier n’était pas mécontent de retrouver un peu de repos ! En effet, Arthur avait passé la journée précédente à chevaucher inlassablement pour faire respecter les lois régissant Camelot.
    D’ailleurs, ce dernier se félicitait d’avoir pensé à donner les corvées à Merlin la veille, à une heure si tardive. S’il l’avait omis, pour sur qu’il se serrait fait tirer les oreilles par son père le lendemain matin ! Il est vrai qu’aujourd’hui même, une réception réunissant quelques personnalités des royaumes alentours, devait avoir lieu ! Ainsi, tout devait être parfaitement propre, y comprit les armures trônant tout au long du couloir principal du château.
    C’est donc en toute sérénité, et sans aucun remord ni inquiétude, que le futur roi de Camelot retrouva son lit douillet.

    « Patatras ». Oui, un bruit métallique et particulièrement bruyant fut le réveil non agréable du prince. Se réveillant dans un sursaut, Arthur jeta un coup d’œil à sa fenêtre pour y constater que les rayons entraient à peine dans ses appartements. L’heure n’était pas au réveil; Et pourtant, il avait été sortit de son sommeil contre son gré ! Là était une chose qu’Arthur détestait tout particulièrement.
    Très attaché à ses nuits de sommeil, le jeune Pendragon n’aimait pas être réveillé, encore moins lorsque le jour n’était pas levé ! Ronchonnant des jurons de toutes sortes, Arthur enfila prestement des vêtements trainant dans les parages, et se dirigea en toute hâte hors de sa chambre.

    A peine eut-il fait une dizaine de pas, qu’Arthur découvrit la source de tout ce chahut: Merlin ! Alors que le jeune prince allait se faire une joie de lui tirer les oreilles, ce dernier s’avisa lorsqu’il découvrit son père aux côtés de son serviteur. Arthur s’arrêta alors aussitôt et observa la scène, caché derrière la première armure s’offrant à lui.
    Visiblement énervé, Uther semblait réprimander Merlin. Ce pauvre bougre ne paraissait pas très fier et bredouillait des semblants d’excuses. Arthur ne put s’empêcher d’éprouver un sentiment de satisfaction…Il découvrit alors l’une des statues complètement éparpillée, gisant sur le sol. Le prince se souvint alors aussitôt de la lourde corvée qu’il avait donnée à Merlin la veille; Apparemment, ce dernier s’y était plié, et avait effectué son travail avec application toute la nuit !
    Restant dissimulé par l’armure quelques instants, Arthur finit par prendre pitié de son serviteur qui semblait pris au dépourvu devant la prestance d’Uther. C’est pourquoi, le prince se dirigea d’un pas peu enjoué vers ces derniers:


    « D’où diable provenait se remue-ménage ?! J’ai cru que le château tout entier tombait en pièce ! Quel vacarme ! »

    Arthur s’avisa de souligner qu’il avait également été réveillé par ce bruit. Il s’avisa surtout d’expliquer qu’il était à l’origine de la corvée qu’était toujours en train d’effectuer Merlin…
    Merlin ? Un martyr ?! Non mais pas du tout ! Croyez-moi, Merlin est tout sauf un martyr. D’ailleurs, je ne crois pas qu’il soit nécessaire de s’apitoyer sur son sort, car souvent, c’est lui et lui-seul qui se met dans le pétrin ! Il est très doué pour cela, soyez-en sur ! Vous ne me croyez-pas ? Et bien voyez par vous-même: La situation à laquelle nous sommes en train d’assister est digne de ce crétin : le ridicule, il connait et il en est le maitre !

    Arrivé à leur hauteur, Arthur jeta un regard désespéré vers Merlin…décidément, c’était vraiment un cas unique celui-là ! Puis, finalement, il reporta toute son attention vers son père qu’il s’empressa de saluer, histoire d’essayer de détendre un peu l’atmosphère:


    « Père. J’espère que la nuit vous a été agréable et…que ce petit incident n’est pas à l’origine de votre réveil ? »

_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




• • • • • • • • • • • • • • • • • • •


MessageSujet: Re: Et patatras [PV. Arthur & Merlin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et patatras [PV. Arthur & Merlin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prix merlin pour la saison 4 de naheulbeuk 2eme tour
» présentation " Roi-Arthur -TC- "
» Prix merlin pour la saison 4 de naheulbeuk
» Aankomst Arthur Barnaby van den Kasteele
» Les chevaliers de la table ronde : La compagnie de Merlin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep The Magic Secret :: 
Le Château de Camelot
 :: Les escaliers et les couloirs
-