.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je pense avoir trouvé quelque chose, Gaius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SERVITEURS
« Servante de Morgana »

• SERVITEURS« Servante de Morgana »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : art&misc, tumblr
featuring : angel coulby

♣ date d'arrivée : 03/08/2012
♣ messages : 71
♣ pièces d'or : 81
♣ citation : Don't worry about me

♣ âge : 24 ans
♣ race : humaine
♣ humeur : triste
♣ métier : servante de dame Morgana
♣ en couple avec : personne, pour le moment
I'm no one


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Oui
♣ Don magique: Aucun
♣ État de santé: Bon, mais fatiguée

MessageSujet: Je pense avoir trouvé quelque chose, Gaius   Jeu 9 Aoû - 2:39

I think I found something...
Gaius & Guenièvre
gif by Euphoria - code by art&misc

L’eau, encore présente sur le chiffon qu’elle tenait, imbibait sa robe jusqu’à humidifier la peau de ses cuisses. Depuis combien de temps était-elle ici ? Elle ne regardait même plus dehors alors qu’elle humectait le front ou les lèvres du Prince, ignorant si les soins qu’elle lui apportait changeraient quoi que ce soit à son état. Elle devait pourtant essayer, encore et encore. Il lui restait tant de chose à lui dire, à lui avouer… Si Arthur disparaissait, elle savait qu’en plus de laisser Camelot en deuil, il la laisserait aussi sèche qu’une branche morte attendant le bucher. Elle n’était pas croyante, mais à cet instant, elle invoquait tous les Dieux, tous les ancêtres, afin que Gaius trouve un remède. Une larme roula sur sa joue, qu’elle essuya prestement lorsque des pas se firent entendre. Elle se releva rapidement, plaça son tablier de manière à cacher la tâche humide de ses jupons, et s’affaira à éponger le visage de… son bien-aimé ? La servante qui venait d’entrer posa sa main sur le poignet de la jeune femme.

- Tu devrais aller te reposer, Guenièvre…
- Non, non, ça va, répondit l’intéressée avec un faible sourire.
- Je refuse que tu perdes une seconde de plus ! File te coucher, et que ça saute ! Je prends la relève.

Gwen arrêta son geste pour capter le regard de la femme, empli de fermeté et d’inquiétude.

- D’accord, dit-elle en posant le bol sur la table de chevet. Merci, Eliade.

À peine eut-elle le temps de jeter un dernier regard au Prince qu’Eliade la poussait dehors. Il devait être aux alentours de minuit à en juger le ciel. Elle décida d’aller vérifier si sa maitresse et amie avait réussi à trouver le sommeil. Et c’est en repassant devant ce couloir qu’elle se souvint.

L’homme était habillé d’un gros manteau noir, il venait à vive allure vers elle. Elle, elle tenait une plante qui allait orner la chambre de Morgana. Elle était aspirée dans la contemplation des feuilles les plus vertes qui lui avait été donné de voir lorsqu’elle le bouscula, brisant son vase, éparpillant la terre.

Il manquait un élément… Autre chose avait été renversé, de l’eau pensait-elle. Mais le couloir menait aux appartements d’Arthur, l’homme avait l’air pressé… Sa bouche s’agrandit alors qu’elle faisait le lien. Le flacon ! Celui qui était dans les mains de l’inconnu ! Elle doutait fortement qu’on mette de l’eau pure dans ce genre de flacon, élégant, raffiné… mortel ? Elle regarda autour d’elle et trouva un récipient qu’elle jugea assez propre et sec. Elle s’avança en scrutant le sol, priant pour que personne n’ait essuyé les quelques gouttes qui allait peut-être donner des indications sur l’état du Prince. Ce fut prêt d’une colonne qu’elle trouva enfin le précieux liquide. Elle le ramassa délicatement, prenant soin de ne pas en perdre une seule, les quelques gouttes. Elle porta son récipient à la hauteur de ses yeux. Le liquide, bien incolore, lui sembla aussitôt suspect. Elle se mit à espérer que cela leur permettrait de sauver Arthur. Et si cela ne suffisait pas, elle vendrait jusqu’à son âme pour revoir ne serait-ce qu’une seule fois les yeux du Prince. Mais elle s’égarait. Elle partit au pas de course vers les appartements de Gaius. Elle trouva la porte close, ce qui ne la surprit pas au vue de l’heure avancée. Elle frappa de toutes ses forces sur le battant en bois.

- Gaius, Gaius ! Ouvrez, c’est important !

_________________
I know I'm only a servant
One day he'll be King, and I can't be his Queen...

We need men like him. Camelot needs knights.
Not just Arthur and his kind but people like you and me.

I don't have to chose, and I'll never will...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERVITEURS
« Médecin de la cour »

• SERVITEURS« Médecin de la cour »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : aslan
featuring : richard wilson

♣ date d'arrivée : 02/08/2012
♣ messages : 174
♣ pièces d'or : 180
♣ citation : grace au dur labeur... l'âme s'aguerrit !

♣ âge : 72 ans
♣ race : sorcier



MessageSujet: Re: Je pense avoir trouvé quelque chose, Gaius   Jeu 9 Aoû - 20:00


I think I found something : Guenièvre & Gaius
.

Gaius avait mis tous les moyens possibles afin de guérir le prince Arthur. Son état était stationnaire mais aucune guérison ne pouvait être envisagée pour le moment, difficile de dire s'il allait survivre à cet empoisonnement. En vérité, le médecin de la cour n'avait pas voulu dramatiser la situation devant son jeune protégé, Merlin, mais Arthur n'avait guère de chances de survivre. Un nouveau coup efficace porté contre le Royaume et plus particulièrement contre Uther Pendragon.

Merlin, nous ne pouvons encore déterminer la source, je m'efforce de trouver une réponse dans les sciences !

Gaius refusait que Merlin utilise de la magie sur Arthur. S'il se faisait prendre, les conséquences seraient trop graves et le vieux cœur du médecin de la cour ne le supporterait pas. Il fallait faire preuve de patience et ne pas perdre espoir. La magie ne pouvait pas tout résoudre et encore moins lorsque Uther Pendragon se trouvait dans les parages.

Merlin, vas dormir. Tu ne seras d'aucune utilité au prince si tu dors debout.

Le vieil homme observa Merlin avant de reprendre ses analyses. Il n'avait rien pu tirer du corps de Arthur et travaillait donc dans le noir le plus complet. Si seulement il avait eut une piste, au moins le nom du poison d'origine. S'ils ne faisaient rien dans les prochains jours, Camelot perdrait son prince héritier de la couronne, et Merlin ne pourrait accomplir son destin. Albion ne verrait jamais le jour et Uther perdrait ce qu'il avait de plus cher au cœur.

Sentant que la fatigue le gagnait, Gaius persista un peu dans ses recherches avant de poser ses manuels et d'éteindre les bougies. Il se mit au lit et s'endormit presque aussitôt, tant la journée avait été éprouvante. Comme d'habitude, ses ronflements ne tardèrent pas à remplir la pièce. Difficile de dire combien de temps le vieil homme put se reposer lorsque quelqu'un frappa à la porte. Gaius sursauta, se leva et se dirigea vers la porte. Il reconnut aussitôt la voix de Guenièvre, la servante de Morgane. Elle avait perdue son père quelques mois plus tôt à cause de Uther et pourtant était resté au service de la famille royale. Elle était la femme la plus courageuse que le vieux médecin connaissait. Il lui ouvrit aussitôt d'un air inquiet.

Guenièvre, que se passe-t-il ? Arthur est-il au plus mal ?

Il l'invita à entrer, refermant aussitôt la porte. Dans la pièce d'à côté, Merlin semblait avoir enfin trouvé le sommeil. Il ne restait plus qu'à espérer que le bruit des voix ne le réveillerait pas. Gaius tourna alors son visage perplexe vers la jeune servante.

Tu as l'air pressée mon enfant, expliques-moi tout.

_________________

    The heart of old Camelot • • • But I did not suffer at his hands, Uther. I suffered at yours. He worked for you, My Lord. He was merely following your orders. You were deceived long before Aredian, for you deceived yourself. You see foes where there are friends, you see sorcerers where there are but servants. I am not the first to be wrongly accused in your war against magic, and not all have been as lucky as I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERVITEURS
« Servante de Morgana »

• SERVITEURS« Servante de Morgana »
avatar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : art&misc, tumblr
featuring : angel coulby

♣ date d'arrivée : 03/08/2012
♣ messages : 71
♣ pièces d'or : 81
♣ citation : Don't worry about me

♣ âge : 24 ans
♣ race : humaine
♣ humeur : triste
♣ métier : servante de dame Morgana
♣ en couple avec : personne, pour le moment
I'm no one


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Oui
♣ Don magique: Aucun
♣ État de santé: Bon, mais fatiguée

MessageSujet: Re: Je pense avoir trouvé quelque chose, Gaius   Dim 26 Aoû - 20:05

[quote="Guenièvre Logres"]
I think I found something...
Gaius & Guenièvre
gif by Euphoria - code by art&misc

Guenièvre crut un moment que Gaius n’allait pas lui répondre, qu’elle ne trouverait qu’une porte close. Alors elle cogna de toutes ses forces. Elle dût suspendre son geste lorsque Gaius ouvrit enfin le battant de bois. Elle s’engouffra dans la pièce dès que Gaius l’invita.

- Guenièvre, que se passe-t-il ? Arthur est-il au plus mal ?

La jeune femme se mordit la lèvre supérieure, fronça les sourcils et détourna la tête.

- Je doute qu’il pourrait aller plus mal…

Elle passa la langue sur ses lèvres, tâchant de trouver une certaine consistance dans la contemplation du matériel impressionnant du médecin de la cour. Elle jeta un coup d’œil à la porte de Merlin. S’il avait trouvé le sommeil, elle se refusait à le réveiller. Elle savait qu’il s’en voulait, même s’il n’y était de pour rien. Non, tout était de sa faute à elle, qui avait laissé le suspect s’enfuir… Et elle s’en voudrait toute sa vie.

- Tu as l'air pressée mon enfant, expliques-moi tout.

Se rappelant soudainement la raison de sa présence, elle tendit le récipient qu’elle avait toujours en main.

- Je suis allée chez Lady Morgana plus tôt, et un homme suspect m’a bousculé. Il a fait tomber ceci.

La culpabilité lui tomba encore dessus comme une enclume. À un tel point que le sol lui sembla se dérober sous ses pieds. Elle prit appui sur la table en vieux chêne pour finalement s’assoir sur un tabouret.

- C’est de ma faute, Gaius ! J’aurais dû l’arrêter !

Des larmes vinrent lui brouiller la vue. Elle les retient pourtant avec toute la volonté qui lui restait. Pleurer ne ramènerait pas le Prince à la vie. Et qui était-elle pour se permettre de pleurer pour l’Héritier, elle, simple servante. Elle n’en avait pas le droit, même si son cœur était à l’agonie. Elle ferma les yeux et inspira profondément, pour chasser ses mauvaises émotions qui ne seraient d’aucun secours à la situation.

- Par pitié, dites-moi qu’il n’est pas trop tard, Gaius.

Débarrassée du fardeau qu’était la fiole, elle joignit les mains et les rapprocha de son manteau. Arthur devait vivre, quoi qu’il en coûte. Elle se mit à prier toutes les entités susceptible d’aider Camelot dans cette épreuve et a supplier intérieurement Gaius de trouver un remède avant qu’il ne soit trop tard.


_________________
I know I'm only a servant
One day he'll be King, and I can't be his Queen...

We need men like him. Camelot needs knights.
Not just Arthur and his kind but people like you and me.

I don't have to chose, and I'll never will...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




• • • • • • • • • • • • • • • • • • •


MessageSujet: Re: Je pense avoir trouvé quelque chose, Gaius   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je pense avoir trouvé quelque chose, Gaius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelque chose de motivant...
» Enfin quelque chose d'intéressant ici : MOI
» collectionnez vous quelque chose IRL?
» Quelque chose de pourri au ( Détroit de ) Danemark
» 2 diodes vertes avec nabaztag/tag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep The Magic Secret :: 
Le Château de Camelot
 :: Appartements des serviteurs :: Appartements de Gaius
-