.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un réveil quelque peu difficile - Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
Arthur Pendragon

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.
Un réveil quelque peu difficile - Libre. 13.12


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptySam 25 Aoû - 14:43

Just leave me alone !

Un réveil quelque peu difficile - Libre. 25.28


    Camelot…Beaucoup s’accorde à dire que cette contrée est paisible et particulièrement enviable ; Mais est-ce bien vrai ? Inutile de garder les yeux naïvement clos, car tout le monde sait qu’un royaume cache toujours un côté sombre entre ses murailles.
    Camelot avait certes, ses atouts, mais également ses failles : la magie ?! La plupart des habitants s’unissaient dans cette déduction selon laquelle la magie était source de danger et de problème. Mais n’était-ce pas un peu simpliste de jeter la pierre aux évènements surnaturels ? Peut-être. Quoiqu’il en soit, le côté sombre de la magie avait encore frappé sur les terres du royaume de roi Uther ; De surcroit, la victime ne fut pas un banal paysan ou serviteur, mais le prince Arthur lui-même ! Oui, vous avez surement eu vent de cet événement qui a plongé Camelot dans l’inquiétude et la peur d’un adieu précoce au prince héritier du royaume.
    Arthur Pendragon avait été plongé dans un long sommeil, tel celui de la légendaire blanche-neige. Retrouvé inanimé et dans un état comateux, le prince était resté alité et inconscient durant plusieurs semaines. Son état se dégradant de jour en jour, sa respiration semblait s’atténuer d’heure en heure : beaucoup crurent alors que le sort du futur monarque était scellé. Toutefois, grâce aux efforts d’un petit nombre de citoyens, le prince fut sauvé in extrémis !
    La potion néfaste qui lui avait été administré dans son verre de vin lors de son repas, avait eut raison de lui. Fort heureusement, un remède avait été trouvé, et avait mis un terme à cette tragédie.

    La paix retrouvée à Camelot, un soleil radieux étira ses premiers rayons matinaux sur le royaume, afin d’en réveiller ses habitants.
    Quelques heures venaient à peine de s’écouler depuis la résolution finale de cette affaire. Bien que le train-train quotidien du peuple alentour commençait à animer le royaume, le château royal quant à lui demeurait étonnement calme. En effet, tout le monde avait été plus ou moins mis à contribution, et affecté par cet évènement ; Ainsi, la plupart de ces individus commençait tout juste à trouver un peu de repos bien mérité après tous leurs efforts fournis pour sauver le prince.
    Mais impossible de faire la grâce matinée lorsque l’on n’est qu’un simple serviteur de Camelot, n’est-ce pas ? Le royaume a besoin de toutes ses petites mains pour vivre, alors pas de répits et au boulot !

    C’est ainsi que nous nous intéressons plus naturellement aux plus noble de ce royaume : les Pendragon. En effet, ces derniers n’étant nullement afférés à s’occuper de taches quotidiennes ou encore de corvées, il est tout à fait normal de s’intéresser davantage à eux, non ?
    Bref, cessons de bavarder inutilement, et venons-en aux faits ! ….Arthur…Oui, comment se portait-il depuis son sommeil prolongé ?
    Tranquillement isolé dans ses appartements, les bâillements d’Arthur se faisaient en répétition incessante ! Il baillait tant, qu’il ne serait pas étonnant qu’il se décroche la mâchoire au bout d’un certain temps.
    Toujours allongé dans son lit, le prince se réveillait avec difficulté. Bien que le maléfice ait été annulé, il restait encore quelques séquelles. Ayant un mal fou à ouvrir les yeux, Arthur restait enroulé dans ses draps tout en se mouvant énormément. Certes, il avait retrouvé ses esprits, mais il ne semblait pas décidé à ouvrir les yeux de lui-même… Comptant bien profiter de la situation, Arthur imaginait passer tranquillement sa journée dans son lit à profiter des bons soins des personnes alentours : Après tout, il venait tout juste de sortir d’un maléfice puissant, non ? Ne pouvait-il pas encore bénéficier de la pitié de ses sujets, et ainsi ne pas répondre à ses nombreux devoirs de prince qui l’attendaient certainement de toute urgence au royaume ?


_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERVITEURS
« Servante de Morgana »

• SERVITEURS« Servante de Morgana »
Guenièvre Logres

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : art&misc, tumblr
featuring : angel coulby

♣ date d'arrivée : 03/08/2012
♣ messages : 71
♣ pièces d'or : 81
♣ citation : Don't worry about me

♣ âge : 24 ans
♣ race : humaine
♣ humeur : triste
♣ métier : servante de dame Morgana
♣ en couple avec : personne, pour le moment
I'm no one


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Oui
♣ Don magique: Aucun
♣ État de santé: Bon, mais fatiguée

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyLun 27 Aoû - 5:59

Good morning, my Prince...
Arthur & Guenièvre
gif by Euphoria - code by art&misc

Elle n’avait pas revu Arthur depuis qu’il avait ouvert les yeux. Non pas qu’elle n’en avait pas envie, mais elle craignait tout simplement de lui sauter au cou, chose totalement impossible quand on était une servante et que celui qu’on voulait étreindre son Prince. Elle avait donc poliment décliné toutes les offres de visites de Merlin, Gaius ou je ne sais quelle autre personne. Pourtant, l’idée de le revoir en vie et en forme, plutôt qu’entre les deux mondes, la tiraillait de son réveil à la nuit tombée. Même ses rêves étaient emplis tantôt d’un Arthur souriant, tantôt d’un sinistre corps inanimé sur un bucher funéraire. Ne pouvait-il donc pas la laisser au moins rêver en paix ?
Ce matin-là, elle se réveilla avant les premiers rayons. Inutile de continuer à faire semblant, se dit-elle, elle ne serait pas capable de passer encore 24 heures sans voir le visage du Prince sans y laisser sa santé mentale. Elle s’étira alors et sortit de sa couverture. Les oiseaux commencèrent à chanter lorsqu’elle enfila ses chaussons. Elle choisit de mettre sa robe rose et blanche, celle qu’elle gardait pour les jours ensoleillés. De toute façon, peu importait le temps qu’il ferait aujourd’hui, pour elle, il y aurait du soleil. Elle se brossa les cheveux avec ferveur et y fit deux tresses qu’elle ramena vers l’arrière. Enfin, elle mit ses ballerines et prit la direction du château de Camelot.
Dans les rues, les marchands commençaient tout juste à déballer leurs marchandises. Elle se serait volontiers arrêtée pour parler à Aléonore, mais elle ne la vit pas. Elle passa donc son chemin, atteignant enfin la cour du palais. Elle ne put s’empêcher d’espérer Merlin encore endormi. Merlin était sans doute le premier à voir Arthur au matin, mais aujourd’hui, Guenièvre espérait voler ce droit. Elle soupira en souriant avant d’entreprendre la montée des marches. Elle ne s’arrêta pas comme à l’accoutumée dans les cuisines où elle discutait avec Eliade. Non, elle avait beaucoup mieux à faire. Elle passa devant les escaliers menant aux appartements de Dame Morgana sans même y jeter un œil. Elle était en avance, elle ne manquait donc pas à ses obligations. Et, comme sortit d’un vieux rêve, elle vit la porte d’Arthur. Non gardée. Bien que cela n’ait pu être mieux pour elle, elle fronça les sourcils. Après tout ce qu’il s’était passé, le Prince aurait dû avoir une surveillance plus accrue. Qu’importe, elle se posta devant, s’arrêtant au dernier moment. Devait-elle frapper ? Ou entrer sans prévenir ? C’était ou lui laisser le choix de sa présence, ou risquer de le surprendre… Elle hésitait fortement, pesant le pour et le contre de chacune des idées. Allait-elle le réveiller si elle frappait ? Vu l’heure, probablement. Alors elle prit une décision peu sage, en se promettant de partir dès qu’elle aurait eu la conscience tranquille. Elle entra dans la chambre sans prévenir de sa présence.
Elle ne vit pas immédiatement Arthur. Elle espérait juste qu’il ne l’avait pas entendu ouvrir la porte. Elle s’approcha à pas de loup du lit du Prince. Et alors, elle le vit. À moitié dissimulée par un paravent, elle se surprit à l’observer de longs instants, un sourire ineffaçable au visage.


_________________
I know I'm only a servant
One day he'll be King, and I can't be his Queen...

We need men like him. Camelot needs knights.
Not just Arthur and his kind but people like you and me.

I don't have to chose, and I'll never will...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
Arthur Pendragon

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.
Un réveil quelque peu difficile - Libre. 13.12


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyLun 27 Aoû - 15:44


    Camelot en feu, détruit, anéantit. Voilà ce dont avait rêvé le prince durant ses longues heures de sommeil. Le chaos, l’anéantissement total de tout ce qu’il chérissait !
    N’était-ce qu’un cauchemar ou une vision future ? Arthur l’ignorait mais espérait de tout son cœur que ces songes ne s’avèrent pas véridiques. Quoiqu’il en soit, il comptait bien garder cela pour lui, inutile d’alarmer qui que se soit à ce sujet : Le royaume subissait bien assez d’ennui comme cela !

    Ignorant encore l’origine exacte de la potion qui l’avait fait sombrer dans un profond sommeil, le jeune prince comptait bien découvrir tôt ou tard qui était à l’origine de ce poison. Le coupable se verrait alors puni comme il se doit pour avoir tenté de mettre un terme à sa vie : le buché semblait tout désigné à l’auteur des faits.
    Heureux de s’en être finalement sortit sain et sauf, Arthur prenait un malin plaisir à profiter de la situation. En effet, bien que cela faisait à peine quelques heures que le sortilège avait été anéantit, Arthur n’avait pas tardé à retrouver sa fierté et sa malice. Légèrement amusé par la situation, il semblait tout particulièrement apprécier le trop plein d’attention de certaines personnes, pour qui il ne croyait pas capable d’être dotées d’une si grande affection pour lui. En outre, il s’amusait particulièrement du comportement d’Uther, de Merlin, ou encore de Morgane…Ces derniers avaient aussitôt accourus à son chevet lors de son réveil, les yeux plein de larmes de joie. Au petit soin pour lui, Arthur n’avait pas manqué de sur-jouer un peu son rôle de malade afin de s’attirer toute l’attention et l’affection qu’il estimait mériter !

    Loin d’imaginer que sa vie n’avait tenu qu’à un fil durant plusieurs jours, Arthur avait du mal à s’imaginer la peine ou l’inquiétude que certaines personnes avaient eu à son égard. Avait-il été si proche de la mort ? Son état avait-il été si désastreux ? Préférant occulter les détails peu élogieux de son état de santé, le prince opta pour la dérision, préférant rire de cet évènement passé.
    Allongé donc tranquillement dans ses draps soyeux, Arthur dormait d’un semi-sommeil. Le soleil chatouillant agréablement les traits de son visage reposé, le prince laissa s’étirer un petit sourire sur ses joues. Se retournant une énième fois, il rassembla son oreiller prêt de sa nuque et soupira longuement. Positionnant ses mains dessous l’édredon rempli de plumes, Arthur posa nonchalamment sa tête dessus.


    « Hum….Merlin… Sois-discret quand tu me regardes, veux-tu ?! »

    Ses paroles sortirent de sa bouche dans un ton parfaitement fluide et dénué d’expression. Bien qu’il ait toujours les yeux clos, Arthur sentait qu’on l’observait. Ne cherchant pas midi à quatorze heures, il porta naturellement la faute sur Merlin ! D’ailleurs, n’était-ce pas toujours lui qui venait le réveiller ?
    Peu enclin à la rigolade, le prince tendit l’oreille et fut surprit de n’entendre aucun pas se diriger vers la sortit ; Il fut d’autant plus étonné que Merlin ne fasse aucune réflexion désobligeante à propos de sa dernière remarque…. Surpris et quelque peu agacé, Arthur se redressa à contre-cœur et ouvrit les yeux. Puis, dans la foulée, il répliqua d’une voie peu aimable et grincheuse :


    « N’ai-je pas été assez clair Merlin ?! Sors d’ici tout de suite et va … »

    Le prince n’eut guère le temps de finir sa phrase. En effet, une vision lui coupa littéralement le sifflet ! Alors que son regard cherchait Merlin prêt de son lit, il fut étonné de découvrir une autre silhouette, à moitié dissimulée derrière un paravent. Guenièvre !
    Ouvrant de grands yeux perplexes, Arthur resta la bouche entrouverte mais aucun son n’en sortit…Que faisait Gwen, seule, dans sa chambre ?

_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERVITEURS
« Servante de Morgana »

• SERVITEURS« Servante de Morgana »
Guenièvre Logres

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : art&misc, tumblr
featuring : angel coulby

♣ date d'arrivée : 03/08/2012
♣ messages : 71
♣ pièces d'or : 81
♣ citation : Don't worry about me

♣ âge : 24 ans
♣ race : humaine
♣ humeur : triste
♣ métier : servante de dame Morgana
♣ en couple avec : personne, pour le moment
I'm no one


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Oui
♣ Don magique: Aucun
♣ État de santé: Bon, mais fatiguée

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyJeu 30 Aoû - 5:19

Good morning, my Prince...
Arthur & Guenièvre
gif by Euphoria - code by art&misc

Bien qu’elle ait enfin pu s’assurer de la bonne santé du Prince, Gwen regretta presque aussitôt cette intrusion dans ses appartements. Tout en tortillant le jupon de sa robe dans ses mains abîmées, elle tentait de savoir si elle était rassurée, inquiète, heureuse, ou bien un peu des trois à la fois. Le bruit des draps d’Arthur accompagnaient un silence qui lui sembla pesant, tout à coup. Elle retint sa respiration, de peur de se faire remarquer. Elle aurait eu du mal à expliquer sa présence à une heure aussi matinale…
Elle ne fut pas vraiment surprise de trouver le Prince encore endormi. Il devait souffrir de quelques séquelles. Et tout cela à cause d’un fichu poison ! Qu’elle aurait pu empêcher si elle avait eu un peu de jugeote ! Mais au lieu de cela, il avait fallu qu’elle s’inquiète à tort et à travers, qu’elle pleure comme une madeleine et pire encore, qu’elle prie des Dieux inexistants ! Elle devait avouer que l’inquiétude ne lui allait pas. Si seulement Lancelot avait été là… Il aurait sûrement su quoi faire, comme toujours.
Guenièvre s’empressa de chasser cette pensée. Il n’était pas là, et actuellement, c’était Arthur qui méritait toute son attention. Elle se concentra sur la respiration du prince, et soudain…

- Hum….Merlin… Sois-discret quand tu me regardes, veux-tu ?!

Elle se figea quelques instants, hésitant entre prendre la fuite ou rester et s’expliquer. Incapable de choisir elle resta au même endroit, n’osant à peine respirer. Elle se mordit les lèvres et espéra que le Prince ai juste parlé dans son sommeil. En tout cas, il ne fit aucun mouvement, ne dis pas un mot. Gwen poussa un petit soupir de soulagement, mais au même instant, Arthur s’assit, les yeux grands ouverts.

-N’ai-je pas été assez clair Merlin ?! Sors d’ici tout de suite et va …

La jeune femme fronça les sourcils et eut une soudaine envie de fuir la pièce. À cet instant, la surprise d’Arthur était sans doute aussi grande que le regret de Guenièvre. Mais elle avait voulu être ici, et, sans se l’avouer, elle avait souhaité que cela arrive. Qu’il se réveille, et qu’ils discutent un peu. Pas beaucoup, mais suffisamment pour qu’elle se sente enfin libre de toute peur pour sa santé. Elle regretta cependant d’être venue les mains vides. Après tout, elle aurait pu apporter un petit déjeuner, ou ne serait-ce qu’un morceau de pain pour au moins justifier sa présence.
Elle ouvrit la bouche, se ravisa, chercha quelque part dans la pièce de quoi lui donner de la contenance. Le linge sale ? Oui, peut être…

- Je… commença-t-elle. Pardonnez-moi mon intrusion.

Elle fit une révérence un peu maladroite et s’avança vers le lit.

- Je voulais m’assurer que… (elle jeta un coup d’œil à la chemise tachée roulée en boule de l’autre côté du lit)… que vous alliez bien.

Autant être sincère, se dit-elle. Elle n’avait pas l’habitude de mentir, et elle le ferait sans doute extrêmement mal. Et dans le pire des cas, elle pourrait toujours se rabattre sur la chemise.

- Je souhaitais aussi m’excuser… de ne pas être venue plus tôt.

Elle sourit faiblement, ne sachant pas si ses paroles étaient déplacées. Elle était pourtant sincère, et espérait de tout cœur ne pas avoir dépasser son rôle de servante


_________________
I know I'm only a servant
One day he'll be King, and I can't be his Queen...

We need men like him. Camelot needs knights.
Not just Arthur and his kind but people like you and me.

I don't have to chose, and I'll never will...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
Arthur Pendragon

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.
Un réveil quelque peu difficile - Libre. 13.12


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyJeu 30 Aoû - 13:05

Un réveil quelque peu difficile…

Un réveil quelque peu difficile - Libre. 30.27



    « Guenièvre ! Je… Je ne m’attendais pas à te voir ici. Qui-plus-est seule et…à une heure aussi matinale ! »

    Resté bouche bée pendant un petit moment, Arthur avait finit par lâcher ces quelques mots dans un éclat de voie rempli de surprise. Le prince écarquilla les yeux, comme pour se convaincre que la servante de Morgane était belle et bien là ! Oui, ce n’était pas une illusion…
    Bien qu’il avait rêvé cette situation plus d’une fois, Arthur se sentit soudain mal-à-l’aise. Certes, il était très heureux de la voir, mais les conditions ne semblaient pas des plus idéales pour faire simplement cosette ! En effet, bien que le soleil venait à peine de se lever, n’importe quel individu pouvait franchir la porte de ses appartements ; Et ce, n’importe quand !
    Que pourrait-il alors inventé comme scénario pour expliquer la présence de Guenièvre dans ses appartements ?! Des rumeurs pourraient alors vite courir dans le château ; Et ça, ce n’était pas envisageable ! Arthur pesa rapidement le pour et le contre de la présence de Guenièvre prêt de son lit. Finalement, trouvant donc la situation vraiment risquée, Arthur opta pour un comportement peu agréable et particulièrement banal. Non, le Arthur amoureux, sincère et attentionné, n’avait pas l’intention de se dévoilé aujourd’hui.


    « Crois-moi, je n’ai pas fait le répertoire de toutes les personnes qui sont venues à mon chevet… je ne crois pas avoir remarqué ton absence. »

    Arthur regretta intérieurement ses dernières paroles. En effet, il aurait préféré remplacé sa dernière phrase par celle-ci ‘l’important c’est que tu sois là maintenant’. Mais le prince savait où se situait les limites : Guenièvre ne devait rester qu’une simple servante à ses yeux.
    Même s’il se doutait que sa réplique allait certainement peiner quelque peu la demoiselle, Arthur ne souhaitait pas lui faire de mal en lui laissant imaginer quoique se soit.
    Certes, la présence de Guenièvre, ces dernières heures suivant son réveil, lui avait terriblement manquée, mais le lui avouer serait une grave erreur. Ainsi, Arthur préféra mentir en se montrant distant et intouché par l’absence de celle qui occupait portant tant ses esprits.

    Le prince enchaina cependant immédiatement sur la première demande qu’avait formulée Guenièvre : « -Je voulais m’assurer que… vous alliez bien. ». En effet, Arthur trouva se stratagème pour éviter un quelconque mal-être entre eux.
    Le fils Pendragon se découvrit de ses draps brusquement, révélant son torse nu sans aucune pudeur. Vêtu d’un simple short de nuit, le prince passa ses jambes par-dessus le lit et s’assit sur le rebord.
    Il porta ensuite machinalement ses deux mains sur son visage afin de se réveiller à minima, puis il finit par répliquer :


    « … Mais OUI Guenièvre, comme tu peux le voir je vais bien ! Je vais même… Hé…extrêmement bien ! »

    Au milieu de sa phrase, Arthur n’avait pu empêcher un bâillement spectaculairement bruyant. Peu gêné par ce petit incident de prestance, le prince prit appui sur ses mains afin de se lever de son lit. Il réussit à se mettre debout, mais cela ne dura guère longtemps…En effet, à peine aurions-nous pu dire ‘Ouf’, qu’Arthur chancela et tomba lamentablement sur son lit.
    Grognant et fronçant immédiatement les sourcils, le jeune Pendragon resta finalement assit, cherchant quelque chose à dire afin d’éviter toute intervention de Guenièvre : En outre, il ne tenait pas à ce que cette dernière s’inquiète, ou pire encore, se moque gentiment de lui !


    « D’ailleurs, ou est Merlin ?! N’est-ce-pas à lui de s’occuper de mes vêtements usés ?! »

    Demanda t-il d’un air suspicieux mais quelque peu malicieux. Le ton de sa voie était peu assuré, mais suffisamment clair pour comprendre que Monsieur avait été vexé par son échec.
    Ainsi, Arthur avait trouvé Merlin comme un excellent prétexte pour changer de sujet de conversation!
    S’adressant donc à Guenièvre, il la regarda intensément, le regard légèrement plissé, en attente d’une réponse claire de sa part. Toutefois, croyez-moi ou non, le cœur de notre cher prince, bâtait la chamade…



_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERVITEURS
« Servante de Morgana »

• SERVITEURS« Servante de Morgana »
Guenièvre Logres

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : art&misc, tumblr
featuring : angel coulby

♣ date d'arrivée : 03/08/2012
♣ messages : 71
♣ pièces d'or : 81
♣ citation : Don't worry about me

♣ âge : 24 ans
♣ race : humaine
♣ humeur : triste
♣ métier : servante de dame Morgana
♣ en couple avec : personne, pour le moment
I'm no one


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Oui
♣ Don magique: Aucun
♣ État de santé: Bon, mais fatiguée

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyLun 3 Sep - 21:20

Good morning, my Prince...
Arthur & Guenièvre
gif by Euphoria - code by art&misc

Guenièvre baissa les yeux, comme happée par le bout de ses souliers abimés. Elle n’avait rien à faire ici, et Arthur le lui rappelait d’une manière assez brutale. Il ne s’était même pas aperçu qu’elle n’était pas venue à son chevet. Blessée, elle ne trouvait rien d’autre à faire que de rester, sans dire un mot. Qu’elle avait été idiote d’espérer, de croire qu’il était un peu plus qu’un prince gâté, qu’il se souciait un peu de son peuple. Non, ses premières impressions étaient les bonnes. Il ferait un bon roi, mais serait aussi un être inaccessible, entouré des remparts de l’orgueil que son rang avait bâti. Elle déglutit péniblement, prenant tout à coup pleine conscience de son statut de servante.
Ses instants de doute ne durèrent pas longtemps, cependant. Elle avait longtemps veillé au chevet du prince et estimait mériter, si ce n’est qu’un peu de gratitude, un semblant de reconnaissance. Elle releva la tête et affronta… le torse nu du Prince ! Elle sentit le rouge lui monter aux joues et sa détermination défaillir, mais elle se reprit rapidement. Arthur était penché la tête dans les mains. Elle regarda quelques secondes ailleurs, laissant le Prince étirer ses beaux muscles à loisir.

- Mais OUI Guenièvre, comme tu peux le voir je vais bien ! Je vais même… Hé…extrêmement bien !

La jeune servante le toisa sévèrement. Enfin, aussi sévèrement qu’elle le pouvait, beaucoup trop gênée par la vision du dos tressé d’Arthur.

- Monseigneur, vous m’en voyez ravie ! réplique-t-elle assez sèchement.

La piètre tentative d’Arthur pour se relever amusa Gwen qui ne put s’empêcher de sourire en détournant le regard. Fort heureusement, elle réussit juste à temps à retenir un petit gloussement et avait déjà retrouvé tout son sérieux lorsqu’elle se tourna de nouveau vers le Prince.
Décidément, elle détestait ce genre de situation. A chaque fois qu’elle se trouvait en compagnie du prince, son humeur chancelait entre le bonheur, la crainte, la colère et l’humilité. Pour elle qui, en temps normal, savait toujours ce qu’elle ressentait, Arthur avait la fâcheuse manie de bousculer tous ses sentiments. Il avait bien plus d’effet sur elle qu’un Prince était censé en avoir sur une servante. Elle le savait, et ne doutait pas qu’il le savait aussi. Du moins, c’est comme cela qu’elle justifiait son comportement froid et distant. Même si elle pensait plus que c’était dans sa nature d’enfant de roi.

- D’ailleurs, où est Merlin ?! N’est-ce-pas à lui de s’occuper de mes vêtements usés ?!

Les paroles du Prince la sortirent de ses pensées. Oui, le linge !

- Eh bien, ce matin, c’est moi qui m’en occuperais.

Elle ramassa vivement la chemise et la plaça dans ce qui semblait être le panier de linge sale et place le tout sur sa hanche. Encore un peu fâchée de la distance d’Arthur, Gwen resta un moment à affronter son regard.

- Je suis navrée de m’être inquiétée pour rien, apparemment. Monseigneur est plus résistant que ce que je pouvais croire.

Elle s’immobilisa alors, attendant qu’Arthur lui donne la permission de partir. Même si elle désirait pas dessus tout pouvoir être encore un peu avec lui, malgré sa colère.

[/quote]

_________________
I know I'm only a servant
One day he'll be King, and I can't be his Queen...

We need men like him. Camelot needs knights.
Not just Arthur and his kind but people like you and me.

I don't have to chose, and I'll never will...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FAMILLE ROYALE
« Héritier du Trône »

• FAMILLE ROYALE« Héritier du Trône »
Arthur Pendragon

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : Tumblr
featuring : Bradley James

♣ date d'arrivée : 29/07/2012
♣ messages : 598
♣ pièces d'or : 640
♣ citation : Live together, or Die alone.

♣ âge : 23 printemps
♣ race : Humain
♣ humeur : Paresseux
♣ métier : Héritier du trône. Prince.
♣ en couple avec : personne, pour le moment.
Un réveil quelque peu difficile - Libre. 13.12


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Sorry...Complet ^^
♣ Don magique: De quoi tu parles là ?
♣ État de santé: Paresseux. Son corps semble fonctionner au ralentit.

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyMar 4 Sep - 12:26

Un réveil quelque peu difficile…

Un réveil quelque peu difficile - Libre. 04.6


    -Eh bien, ce matin, c’est moi qui m’en occuperais.

    La réponse assez sèche de Guenièvre eut un effet immédiat sur Arthur. Ce dernier ne pu s’empêcher d’ouvrir de grands yeux de stupéfaction et de ravaler sa salive. Le prince la regarda fixement d’un œil inquisiteur, et ne pu s’empêcher de lever les sourcils pour montrer son étonnement.
    Toutefois, au lieu de se demander calmement pour quelle raison la douce Guenièvre agissait ainsi à son égard, Arthur fonça tête baissé dans son idiotie et sa mauvaise humeur. En outre, s’enfonçant davantage dans la situation déjà suffisamment tendue, Arthur répliqua du tac au tac :


    « Dans ce cas, puis-je savoir où est mon petit-déj’ ?! »

    Une certaine ironie cachée derrière son agacement, pouvait facilement être perçue. Ne lâchant toujours pas du regard celle qu’il appréciait pourtant plus que tout au monde, Arthur ne se dérida pas une seconde, visiblement très sérieux et de mauvaise humeur.
    Etait-ce les suites de son empoisonnement qui le rendait si irritable et à fleur de peau ? Souvent comparé à un prince orgueilleux et gâté, il excellait aujourd’hui par son comportement méprisable envers Guenièvre !


    -Je suis navrée de m’être inquiétée pour rien, apparemment. Monseigneur est plus résistant que ce que je pouvais croire.

    ’Monseigneur’, voici un terme pompeux qu’il détestait entendre dans la bouche de Guenièvre. De plus, le regard perçant et soutenu de Guenièvre le rendit soudain mal à l’aise ; Et cela sembla d’ailleurs lui faire l’effet d’un électrochoc.
    Toujours assit sur le rebord de son lit, le prince ne semblait pourtant pas décidé à se lever dans l’immédiat. En effet, sans crier garde, il finit par s’enfoncer de nouveau dans son lit et disparu un instant sous ses draps. Se cachant maladroitement du regard défiant de la servante de Dame Morgane, Arthur se rendit soudain compte qu’il agissait comme un véritable idiot…
    Après quelques secondes, dissimulé sous ses draps ; Arthur fit réapparaitre sa tête blonde avec une certaine hésitation. Il reporta son regard azur sur Guenièvre et prit la parole d’une voie mal assurée :


    « Je…Je crois que j’y suis allé un peu fort, n’est-ce pas ? Je devine aisément que tu attends un autre comportement de ma part…Mais, je t’en pris, cesses de me regarder ainsi, veux-tu ? »

    Il lui jeta un coup d’œil rapide tout en esquivant un petit sourire au coin de ses lèvres. Toutefois, ce dernier disparu rapidement puisque le visage du prince exprimait une certaine inquiétude. En effet, Arthur guetta aussitôt vers la porte d’entrée de ses appartements : il craignait véritablement que son père ou encore Dame Morgane, fassent irruption dans sa chambre.
    Malgré cela, le prince reporta son regard vers Guenièvre et reprit la parole :


    « Guenièvre, je…Ne crois pas que ta présence ne m’est pas agréable…Tu peux me croire, tu dépasses de loin les qualités de Merlin concernant l’art du réveil en douceur !... »

    Il avait prononcé sa dernière phrase avec un petit rire gêné mais sincère. Soupirant longuement, il resta pourtant silencieux, tête baissé et regard perdu sur sa couverture. Profitant de ce moment seul et privilégié avec celle qui faisait battre son cœur depuis plusieurs mois, Arthur avait encore du mal à se l’avouer lui-même. Oui, il l’aimait, mais cela était si difficile à envisager, que le prince n’y croyait plus vraiment ; De surcroit, le fils Pendragon n’était pas sur des sentiments que pouvait avoir Guenièvre à son égard…Alors à quoi bon espérer ?
    Après quelques minutes de silence quelque peu pesant, Arthur reporta son attention sur Gwen et conclu finalement :


    « Tu as un bon cœur Guenièvre et je te suis reconnaissant de t’être inquiétée pour ma santé ; Mais sois certaine que désormais je vais mieux, il est inutile de t’angoisser à ce propos…. »

_________________
« Love is a strange feeling! How can I resist?
My heart beats for the one I can not love.
I know our love is forbidden, but my feelings for her are growing stronger. I can not hide them, it's too hard.
Sooner or later, the truth will come out. I swear that whatever the future, my love for Guenièvre will be the same! Whatever happens, I'll always be there for her! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERVITEURS
« Servante de Morgana »

• SERVITEURS« Servante de Morgana »
Guenièvre Logres

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •

copyright : art&misc, tumblr
featuring : angel coulby

♣ date d'arrivée : 03/08/2012
♣ messages : 71
♣ pièces d'or : 81
♣ citation : Don't worry about me

♣ âge : 24 ans
♣ race : humaine
♣ humeur : triste
♣ métier : servante de dame Morgana
♣ en couple avec : personne, pour le moment
I'm no one


Feuille de Personnage
♣ Libre pour rp: Oui
♣ Don magique: Aucun
♣ État de santé: Bon, mais fatiguée

Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. EmptyDim 9 Sep - 13:32

Good morning, my Prince...
Arthur & Guenièvre
gif by Euphoria - code by art&misc
Elle était allée trop loin et elle le savait. Mais elle était trop énervée pour s’en rendre compte, et malheureusement, les regards ahuris d’Arthur n’y changeaient rien. Au contraire, ses paroles rajoutaient à l’irritation de la servante. Pourtant, elle n’était pas du genre à se mettre en colère, et malgré les quelques piques qu’elle n’avait pu s’empêcher de lancer, elle cherchait des excuses au Prince qui, ce matin, se montrait un peu imbu. Après tout, il était vrai qu’en tant que fils du Roi, il devait avoir eu moult visiteurs à son chevet. Il était normal qu’elle, simple servante, fille d’un humble forgeron, et finalement personne, n’ait pas marqué son esprit. Ensuite, il avait dormi pendant plusieurs jours. Même si cela résultait d’un odieux stratagème, cela devait un peu heurter sa fierté d’homme. Et pour avoir grandi avec deux de cet espèce, elle savait très bien où pouvait mener cette fierté.
Elle n’avait pas à s’énerver, rien ne lui permettait. Dès qu’Arthur disparu sous les draps, elle regretta. Sa main se porta instinctivement à sa bouche, comme pour la clore. Elle avait été bien trop dure, cela ne lui ressemblait pas. Et comme le Prince réapparaissait, ses sourcils se plissèrent comme sous l’effet d’une force invisible. Elle baissa timidement les yeux lorsqu’Arthur le lui intima. Elle releva cependant assez rapidement la tête en analysant la phrase de ce dernier. Tout aussi gênée que ravie, elle faillit échapper le panier. Ne sachant que dire ou faire, elle se contenta de rester immobile, comme si le moindre de ses mouvements aurait pu briser cet instant. Elle suivit le regard du grand blond vers la porte et repris finalement l’usage de son cerveau. Elle recula de quelques pas, afin de mettre une distance plus raisonnable entre le lit et elle.

- Guenièvre, je…Ne crois pas que ta présence ne m’est pas agréable…Tu peux me croire, tu dépasses de loin les qualités de Merlin concernant l’art du réveil en douceur !...

Elle eut un léger sourire à l’énonciation du nom de Merlin. Même si son sourire était plus pour le fait qu’il trouva sa présence agréable !

- Je n’aurais jamais dû vous parler sur ce ton Messire, je vous prie de m’excuser.

Elle enchaîna avec une révérence. Il était peut-être un peu tard pour les excuses, mais Arthur s’était montré compréhensif. Guenièvre en était ravie. Cela montrait que ce qu’elle avait cru déceler en lui, quelques mois plus tôt, n’était pas le fruit de son imagination. Certes, il restait un prince, mais il était humble et compatissant. Suffisamment pour la rassurer à ce moment-là, alors qu’elle avait été particulièrement cinglante. Malheureusement, ce rendre compte de ceci n’alla pas à Gwen, qui sentit ses joues rosirent et ses mains devenir. C’est le cœur battant qu’elle écouta la dernière phrase du Prince.

- Je suis heureuse de vous savoir en bonne forme.

Un bruit se fit entendre dans le couloir. La servante sursauta et s’éloigna le plus possible d’Arthur. Finalement, personne n’entra.

- Je ferais mieux d’y aller.

Elle eut un petit sourire triste en se dirigeant vers la sortie. Elle se retourna un peu avant la porte.
- Prenez soin de vous, Arthur. Camelot a besoin de vous.

*J’ai besoin de vous* pensa-t-elle. Mais il était inutile de le préciser, puisqu’elle n’avait aucun droit de penser cela.


_________________
I know I'm only a servant
One day he'll be King, and I can't be his Queen...

We need men like him. Camelot needs knights.
Not just Arthur and his kind but people like you and me.

I don't have to chose, and I'll never will...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




• • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty
MessageSujet: Re: Un réveil quelque peu difficile - Libre.   Un réveil quelque peu difficile - Libre. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un réveil quelque peu difficile - Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réveil lapin
» Réveil puis dodo...
» tu as besoin de tuer la creature ?
» Le Parcourt Difficile
» [LJPC 10] bla-bla...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep The Magic Secret :: 
Le Château de Camelot
 :: Appartements de la famille Royale :: Appartements de Arthur Pendragon
-